Blog

Modernisation de l’éclairage : La France à la traîne.

(…)C’est l’éclairage tertiaire (public et privé) qui est le plus gros consommateur (37 TWh par an). Selon l’AFE 80% des installations sont non-conformes, soit 20 millions de luminaires uniquement pour les bureaux. l’AFE fait le calcul suivant : avec 850 millions de m² et 7,50 € d’économies possibles par m² d’éclairage rénové, le non remplacement des installations non conformes dans les bâtiments tertiaires coûte 5,1 milliards d’euros supplémentaires par an.
Totalement rénové en matière d’éclairage, le parc tertiaire réduirait ses émissions de 4 millions de tonnes de CO2 par an (sur les 123 millions de tonne produites chaque année par le secteur du bâtiment).

En savoir +

2015 : Année Internationale de la LUMIÈRE en FRANCE

L’Organisation internationale des Nations Unies (ONU) a proclamé « 2015, Année internationale de la lumière et des techniques utilisant la lumière » (AL2015) et a mandaté L’UNESCO pour mettre en oeuvre cette année. Tout au long de l’année seront donc organisés, un peu partout dans le monde des colloques, expositions, conférences, tables rondes… autour de la lumière : ce qu’elle est, ce qu’elle peut faire, les progrès qu’elle permet..

En savoir +

Bâtiments responsables : Objectif 2020 en ligne de mire

Les pouvoirs publics, à travers les mesures proposées notamment dans la loi de transition énergétique pour la croissance verte, définissent pour le bâtiment une feuille de route précise : 500 000 rénovations énergétiques par an d’ici 2017, 500 000 logements neufs performants par an et généralisaton des bâtiments neufs à énergie positive dès 2020.

En savoir +